Caserne des Samouraïs d'Uchi Index du Forum
Caserne des Samouraïs d'Uchi Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les codes du samourai

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Caserne des Samouraïs d'Uchi Index du Forum -> Quartiers Administratifs -> Bibliotèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
akuti
Ikusa-daisô

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 26
Daimyo: Uchi
Village: Nakatsu
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Fév - 15:59 (2010)    Sujet du message: Les codes du samourai Répondre en citant

Citation:
Livre I: Le code du samouraï

Cette institution guerrière regroupe des samouraïs professionnels sous le commandement du patriarche du clan Kosgwa et de son capitaine afin de disposer d’un appareil guerrier performant.
Chaque samouraïs du clan Kosgwa devient garant du patriarche, il s'engage à protéger et servir celui ci.
L'institution de samouraï du clan Kosgwa, au-delà de sa mission guerrière enseigne et forme ses samouraïs afin de leurs donner des opportunités.
un entraînement rude et un sens du dévouement est exigé de chacun des samouraïs, mais grâce à cela les fiers samouraïs du clan Kosgwa peuvent s’épanouir au sein d’une institution fraternelle, égalitaire, juste et respectée.
la journée de mission est rémunérée d'un morceau de viande pour un samouraïs professionnel.

LA BONTÉ et LA BIENVEILLANCE : SHINSETSU
Vertu de base, chaque samouraï doit faire preuve de bonté et de bienveillance. La grande humanité incitent à l'entraide et à entraidez son prochain et son environnement et ainsi être respecter de la vie. Votre bienveillance doit équilibrer la rectitude et la justice dure. La bienveillance peut exister sans échange mais elle reste un sentiment constructif, fait de compréhension et d'amitié, une des formes de la bonté. La bienveillance est aussi l'indulgence pour les lacunes et défaillances d'autrui, et un encouragement pour les aptitudes naissantes.

LA DROITURE : TADASHI
Le samouraï se doit de suivre la ligne du devoir, sans jamais s'en écarter. Loyauté, honnêteté et sincérité en sont les piliers. Elles nous permettent de prendre sans aucune faiblesse une décision juste et raisonnable. Quelles que soient ses qualités, ses faiblesses ou sa position sociale. Le samouraï se doit de traiter les personnes et les choses avec déférence et respecter le sacré afin d'éviter de nombreuses querelles et conflits. La droiture engendre le respect à l'égard des autres et de la part des autres.

LE COURAGE :  YUUKAN
Le samouraï se doit de faire preuve de courage en toutes circonstance pour affronter toutes les épreuves. Le samouraï doit toujours être maitre de sa sérénité et sa lucidité. Dans les catastrophes, les dangers, les souffrances, la mort, il se doit de garder la maîtrise de soi.

LE RESPECT : SONCHOO
Le samouraï doit faire preuve de respect pour obtenir la confiance. Sans confiance aucun enseignement ne peut être donné, ni reçu. Sans confiance, aucun renseignement ne peu être obtenu.

LE CONTRÔLE DE SOI : SEIGYO
Un samouraï ne doit jamais laisser paraître ses émotions sur son visage ou dans ses gestes. Pour être efficace un samouraï doit savoir maitriser ses sentiments, ses pulsions et contrôler son instinct.

L' HONNEUR : MEIYO
Le samouraï se doit de faire preuve d'honneur qui est rattaché à la fidélité, à la parole.
La désobéissance au code ou à un supérieur  est considéré comme un déshonneur.

LA FIDÉLITÉ : CHUJITSU
Le samouraï se doit de respecter ses promesses et remplir ses engagements et de rester fidèle à l'institution des samouraïs du clan kosgwa.

LA SINCÉRITÉ : SEIJITSU
Un samouraï se doit d'être sincère envers son clan pour ne pas engendrer le mensonge, l'ambiguïté, la méfiance.

LA MODESTIE et L' HUMILITÉ : KEN

Quelque sois son rang, un samouraï se doit de rester humble et ne pas flatter son ego. Savoir être humble sans faux-semblant est le seul garant de la modestie.
Un samouraï se doit de respecter et aimer la valeur chez les autres, amis ou ennemis, et les prendre pour référence. Ainsi apprendre à les surestimer, tout en les sous-estimant.

Citation:

Livre II: Des devoirs du samouraïs


Premier geste des apprentis samouraïs:


Une fois l'institution intégré, l'apprenti samouraïs doit allez prêter serment et mettre à jour sa fiche de membre.
De la présence à l'institution et la prise en compte des ordres:

Le samouraïs est impérativement tenu de venir s'informer quotidiennement des ordres journaliers. En cas d'absence d'ordre particulier, si le samouraïs n'est ni en mission, patrouille ou escorte et qu'il n'y a pas d'alerte, il a alors l'autorisation de prendre un travail.

Toute défaillance à des ordres donnés aura pour conséquence de graves sanctions.

Les samouraïs ont une obligation de présence régulière. La vie guerrière impose un certain isolement qui sera occupé par diverses tâches auxquelles le samouraïs devra impérativement se soumettre: Entraînements aux disciplines guerrière, manœuvres internes, présence ponctuelle aux rassemblements. Toute absence devra être signalée à l'avance sur le registre des permissions.

Les absences pour raisons IRL sont automatiquement validée]

Des Patrouilles et missions:

Le capitaine a pour responsabilité d'organiser régulièrement des patrouilles sur les chemins. C'est à lui que revient donc la charge d'établir les dates de ces missions, ainsi que de décider des samouraïs qui y participeront. Lorsqu'une patrouille prochaine est annoncée, les samouraïs doivent s'y porter volontaires s'ils ne sont pas en permission. Le chef décidera ensuite lesquels des samouraïs seront finalement mobilisés et nommera un responsable de patrouille. Dès lors qu'un samouraïs est appelé à patrouiller:

-Un ou deux jours avant la patrouille:

1°/ Le soldat responsable de la patrouille doit créer un corps d'arme. Pour se faire: Interface IG=> Hors du village=>Mon groupe=> Créer un groupe=> choisir l'option "corps d'arme"
2°/ Les autres doivent adhérer à son corps d'arme: Interface IG=> Hors du village=> Corps d'arme de X: demander à adhérer

-Le jour de la patrouille:

1°/ Le responsable de patrouille se déplace jusqu'à la destination fixée par le capitaine: Interface IG=> Carte => choisir la destination
2°/ Les autres soldats n'ont qu'à suivre le responsable qui possède la carte: Interface IG=> Mon groupe=> Choisir l'option "suivre le meneur"

-Pendant la patrouille:
Tous les samouraïs ont pour devoir de rédiger un rapport journalier. Pour ce faire: Interface IG=> Moi => Mes évènements => Faire un "copier coller" de l'encart "mémoire et vision"

-Au retour de patrouille:

Le responsable de la patrouille vient signaler le retour de celle-ci au chef guerrier. Il remet alors un rapport détaillé des évènements divers ayant animés la mission. Ensuite seulement, il ira rejoindre les autres samourais à l'intendance afin de réclamer le salaire dû pour la mission.


ATTENTION:
-Interdiction formelle de se saouler la veille des missions!

__________________________________________________________________
[quote]
Livre III. Le Samourai : droits et devoirs


Citation:
Tout membre du clan Kosgwa est par défaut considéré comme samouraï, et ce indépendamment de son grade. Un « samouraï » est donc par défaut celui qui porte l’uniforme du clan Kosgwa. Chacun possède donc fondamentalement les mêmes droits et devoirs, cependant nuancés par le grade de chacun dans la hiérarchie du clan Kosgwa.

1. Condition de recrutement

Toute personne souhaitant servir dans le clan Kogwa doit remplir les conditions suivantes :
-Le volontaire doit être résident du Uchi depuis au minimum une semaine ;
-Le volontaire doit posséder une terre sur le territoire du village à laquelle la caserne dans laquelle il postule est rattachée.( être de niveau 1 au moins et résider dans le village de la caserne)
-Le volontaire doit avoir un casier judiciaire vierge. Si un volontaire se montre de bonne fois, il devra faire une demande de grâce auprès du patriarche, avant de pouvoir porter l’uniforme du clan Kosgwa. Cette demande sera appuyée par le capitaine et le lieutenant responsable du recrutement du dit volontaire.

2. Devoirs


Un samouraï doit respecter sa hiérarchie et le présent code, ainsi qu'il doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un supérieur direct.

Si un samouraï reçoit des ordres contradictoires, c'est l'ordre donné par le plus haut gradé qui doit être suivi.

Lorsqu'une mission est engagée, un samouraï ne peut pas s'en retirer avant sa fin, sauf contre-ordre ou autorisation spéciale de l'État-major, sinon il est considéré déserteur.

Un samouraï doit, pour pouvoir quitter la garnison, obtenir une permission de son lieutenant, il doit également prévenir de tout voyage ou déménagement qui provoque son indisponibilité. En cas de déménagement, il doit en outre signifier sa démission ou sa demande de mutation pour une autre caserne. Tout manquement à ce paragraphe, ou absence non-prévenue, peut-être considéré comme de la désertion.

Un samouraï sans permission doit être prêt à partir en mission dans les 24h suivant l'ordre donné, sous peine de sanction.

Un samouraï doit garder confidentielles toutes les informations à caractère militaire dont il a connaissance. Il ne peut dévoiler certaines informations que sur autorisation de son supérieur ou de l'État-major. En cas de non-respect de ce paragraphe, le samouraï peut être accusé de haute-trahison.

Un samouraï en activité doit porter dans sa caserne et en mission son uniforme ainsi que les insignes signifiant son grade.

Un samouraï doit vérifier dans sa caserne les consignes du jour avant d'entreprendre une quelconque activité afin de garantir la bonne réactivité du clan Kosgwa.

Un samouraï a le devoir de respecter les sanctions prises à son égard par ses supérieurs, pour manquements à ses devoirs.

3. Droits


Un samouraï a le droit de percevoir une solde régulière pour ses jours de service ouvrés.

Un samouraï a le droit de bénéficier d’un entraînement de qualité au métier des armes. Il peut demander une spécialisation auprès de ses supérieurs hiérarchiques.

Un samouraï a le droit d’être traité avec respect par ses supérieurs.

Un samouraï a le droit de bénéficier de permissions régulières pour accomplir ses devoirs de citoyens et ses devoirs familiaux.

Un samouraï a le droit de bénéficier de permissions de longues durées, de manière exceptionnelle et sous réserve qu’elles soient motivées ( toute permission demandée pour une raison x ou y IRL est systématiquement autorisée et sans conséquence pour la carrière RP du personnage « samouraï »)

Un samouraï a le droit de voyager en groupe armé, sous réserve qu’il ait prévenu le capitaine et le général auparavant.

Un samouraï a le droit de démissionner du clan Kosgwa à n’importe quel moment, excepté conditions indiquées dans le chapitre précédent.

Citation:

Livre IV. La hiérarchie


1. le patriarche

Le patriarche est le plus haut gradé du clan Kosgwa. Son rôle premier est de seconder le capitaine dans le commandement du clan Kosgwa. Il a pour rôle de constituer le lien entre le Conseil Militaire et l’État-major, dont il coordonne l’action. Il donne les ordres ainsi que son avis au capitaine concernant les promotions aux grades de lieutenant et donne son aval aux lieutenants pour les promotions au grade de sergent.

Le patriarche peut également proposer une modification du présent code.

Les « zones d’action militaire »
Les villages sont regroupées dans deux zones d’influence militaire, placées chacune sous l’autorité du capitaine et du patriarche :
La Zone 2 celle du patriarche comprend les villages de Iwakuni , Miyoshiet Masuda.

2. le capitaine


Le capitaine est l'officier membre de l'état-major et ayant reçu une mission spécifique qui est la gestion de plusieurs garnisons. Il est supérieur aux lieutenants, mais inférieur au patriarche. Le capitaine responsable de chaque zone est placé à la tête de plusieurs armées, celle ci divisé avec le patriarche. Il est chargé de tenir les samouraï des casernes dont il a responsabilité, prêts à être mobilisés pour une action rapide de défense du territoire.

Les « zones d’action militaire »
Les villages sont regroupées dans deux zones d’influence militaire, placées chacune sous l’autorité du capitaine et du patriarche : La Zone 1 celle du capitaine, comprend les villages de Kokura, de Hita et de Nakatsu.



Le service militaire
Chaque nouvel engagé se doit de satisfaire à une formation de base : Le Service Militaire. Celui-ci lui permettra d’acquérir les bases du métier de samouraï. A son terme, les nouveaux apprenti ayant satisfaits aux différents exercices, pourront être promus samouraï par leurs lieutenants. Cette promotion n’est pas automatique, mais reste à l’appréciation des lieutenants. Le Service Militaire est dispensé par des instructeurs qui sont des samouraïs expérimentés et volontaires. Le Service Militaire est placé sous l’autorité du capitaine, qui a pour responsabilité d’organiser la tenue des formations et de gérer les équipes d’instructeurs.

La gestion et l'inspection des effectifs
Un capitaine est chargé d’inspecter régulièrement les casernes et plus particulièrement leurs registres d’effectifs, ceci afin que l’Etat-major soit constamment informé de l’évolution de son effectif.


3. Les lieutenants


Les lieutenants sont les officiers ayant en charge les casernes du clan Kosgwa. Ils s'occupent de la gestion courante de la caserne sous tous ses aspects. Un lieutenant peut cependant déléguer certaines de ses tâches au sergent qui lui est attaché ou à un samouraï qu'il estime apte à remplir cette tâche. Ils sont inférieurs au capitaine mais supérieur aux sergents. Ils sont membres de l'état-major du clan Kosgwa et à ce titre, sont tenus de s’y présenter régulièrement, à minima pour se tenir informés des ordres.

Le lieutenant est chargé de tenir à jour les registres de sa garnison, ainsi que sur e registre général de l’Etat-major.

Il doit connaître à chaque instant l’état des forces disponibles dans sa caserne.

Il est garant de l’ordre et de la discipline dans sa garnison.

Il se doit de rassembler régulièrement les samouraï afin de contrôler leur assiduité et le bon état de leurs équipements et tenues.

Il se doit également de faire parvenir au capitaine, en temps et en heure, la liste des samouraï qui tiendront les gardes ci besoin.

Il décide des promotions au sein de sa garnison, des rangs de samouraï à celui de sergent. Il effectue lui-même les promotions devant la troupe. La nomination d’un nouveau sergent doit se faire de concert avec le capitaine et le patriarche, afin que ceux-ci puissent remettre les clés nécessaires au nouveau sous-officier.

4. Les sergents


Les sergents secondent les lieutenants dans la gestion courante d'une caserne. Ils peuvent également le remplacer lors d'une absence de relativement courte durée. Ils ont accès à l'état-major mais n'en font cependant pas partie et n'ont donc pas le droit de s'exprimer dans les votes de l'État-major. Ils y ont donc un droit de consultation uniquement.

A l’intérieur de la caserne, les sergents sont garants de la cohésion de la troupe : Ils sont l’œil du lieutenant dans les rangs.

Ils ont la responsabilité de certains entraînements et de toutes les tâches que lui confiera le lieutenant, sous réserve que cela ne décharge point ce dernier de sa fonction.


5. Les samouraïs


Après avoir satisfaits aux évaluations du Service militaire et avoir prouvé leur engagement en effectuant au moins deux missions de routine (sont appelées missions de routine les gardes, les escortes ou patrouilles) avec bravoure et sérieux, les recrues pourront-être nommées samouraï et à ce titre seront définitivement engagée dans le clan Kosgwa. Tout samouraï peut dans sa garnison se spécialiser aux différents métiers des armes.


6. Les apprentis


Tout engagé répond au regard de la hiérarchie du clan Kosgwa au grade deapprenti. Il s’agit ainsi d’une période durant laquelle le nouvel engagé se trouve évalué sur ses capacités et au terme de laquelle il sera promu samouraï du clan Kosgwa à titre définitif, sauf exclusion exceptionnelle pour faute grave et démission.

Durant toute la période qui voit le nouvel engagé effectuer ses services au grade d apprenti, celui est tenu au respect du présent code tout comme n’importe quel samouraï. Il encourt à ce titre, en cas de manquement, les mêmes peines que n’importe quel soldat et bénéficie des mêmes droits.

Citation:

Livre V. L'organisation générale de l'armée Kosgwa



1. l'état-major

L’Etat-major du clan Kosgwa est composé des membres du Conseil Militaire de celui ci ainsi que des officiers et hauts-officiers du clan Kosgwa. Il a des missions de coordination, de communication, de décision quand à : l’organisation interne du clan Kosgwa et l’élaboration des stratégies des opérations auxquelles participe l'armée. Chacun des membres de l’Etat-major se doit d’y assurer une présence assidue et participative. L’Etat-major du clan Kosgwa est organisé par le général. Les lieutenants se doivent de communiquer à leurs samouraïs l’ensemble des ordres qui y sont communiqués. Les sergents des casernes y ont un accès consultatif uniquement.


2. les zones d’action militaire

Le Languedoc est découpé en deux zones d’action militaire. Elles regroupent chacune des villages du Uchi et sont dirigées par le patriarche et le capitaine. Chaque zone est tenue par une armée, qui patrouille régulièrement sur leur sol afin de maintenir la sûreté sur les routes. Ces armées ont également vocation à fournir une protection efficace et rapide en cas d’attaque soudaine à l’intégrité du Uchi. Les deux zones sont ainsi formées :

« Zone 1 capitaine» : Kokura, de Hita et de Nakatsu.

« Zone 2 patriarche » : Iwakuni , Miyoshiet Masuda.





3. les casernes

Chaque bonne ville du Languedoc est dotée d’une forteresse dont la garnison est recrutée selon les conditions de recrutement fixées à l’article « a » du chapitre « Le samouraï, droits et devoirs ». Chaque caserne fonctionne selon la hiérarchie suivante, partant du plus haut grade jusqu’au plus bas :

Lieutenant ; Sergent ; Samouraï ; Apprenti

Pour satisfaire au bon fonctionnement de chaque caserne, s’y ajoute certains postes spéciaux : intendant, infirmier, etc. Ceux-ci n’ont pas de valeurs hiérarchiques spécifiques.

Les forteresses sont régulièrement inspectées par les hauts-officiers du clan Kosgwa: Patriarche, Capitaine. Elles constituent des lieux d’entraînement et de discipline. Les samouraïs y sont régulièrement casernés, hors-période de congés pour devoirs citoyens et familiaux.


5. L’intendance


Chaque garnison est dotée d’une intendance, confiée à un samouraï d’expérience et volontaire. L’intendant de caserne a pour rôle de tenir à jour les livres de comptes de sa garnison. Ainsi, c’est lui qui verse les soldes dues aux samouraïs pour les différentes missions effectuées.




Citation:
Livre VI. Les missions du clan Kosgwa


Le clan Kosgwa a pour vocation d’être force armée, elle est placée directement sous l’autorité du patriarche et du capitaine.


1. Les missions dites de routines :



Les patrouilles :

Le clan Kozgwa a pour mission de veiller à la sécurité. A ce titre, les chemins doivent être sécurisés pour le bien des voyageurs. Des patrouilles doivent donc être régulièrement menées sur les chemins, afin d’en exterminer la vermine. Cette mission pourra être assurée par les armées de zones d’actions militaires, mais aussi par des lances et corps d’armes de trois samouraïs. Chaque mission de patrouille doit-être ponctuée par un rapport complet des évènements.

Les escortes :


Tous bénéficie du droit de se faire escorter par des samouraïs du clan Kosgwa pour un voyage, personnel ou officiel. Le demandeur doit en faire la demande auprès du lieutenant de garnison, à qui il revient la charge d’organiser l’escorte. Pourront-être affectés autant de samouraï que le lieutenant jugera nécessaire. A leur tête, un samouraï d’expérience, sera responsable de la bonne tenue de la mission.

Tout comme pour les patrouilles, un rapport complet des évènements devra être rédigé à la fin de la mission.


2. Les opérations militaires d’envergure:

Le clan Kosgwa est une armée. A ce titre, tout samouraïs peut être appelé à participer à une opération militaire, qu’elle ait vocation défensive ou offensive. Il n’est pas possible pour un samouraï de refuser de participer à une telle mission, sous peine de désertion.

Ces missions sont obligatoirement. Aucun membre de l'armée ne peut prendre la liberté d’organiser une mission offensive de son plein gré, sous peine d’être jugé pour Haute Trahison.


Ces opérations de grandes envergures sont mises au point et organisées par l’Etat-major, qui est alors scrupuleusement supervisé par le patriarche et le capitaine. Les ordres sont transmis aux lieutenants, qui sont chargés de les communiquer à leurs garnisons.

_________________


Dernière édition par akuti le Jeu 18 Fév - 18:20 (2010); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 17 Fév - 15:59 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Takuta
Sushô

Hors ligne

Inscrit le: 17 Fév 2010
Messages: 125
Daimyo: Uchi
Village: Iwakuni
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Fév - 15:58 (2010)    Sujet du message: Les codes du samourai Répondre en citant

Blason de l'armée:

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:27 (2018)    Sujet du message: Les codes du samourai

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Caserne des Samouraïs d'Uchi Index du Forum -> Quartiers Administratifs -> Bibliotèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com